Cantine du Collège Descartes : quel devenir ?

vendredi 19 décembre 2008
par  Sylvie Arandel
popularité : 1%

Projet pour la restauration scolaire au Collège Descartes

La restauration scolaire du Collège Descartes est actuellement assurée par une cuisine commune au Lycée et au Collège. Les repas sont préparés sur place, les élèves du Collège sont accueillis dans la salle de restauration du Lycée. Au dernier Conseil d’Administration de l’année 2007-2008, qui s’est tenu en juin, les élus ont été informés par les représentants du Département d’un projet de séparation entre Lycée et Collège pour la restauration scolaire.

Au Conseil d’Administration du 8 décembre 2008, les élus ont appris que le projet se précisait et serait effectif dès septembre 2009. Une salle de restauration de 230 places spécifique au Collège devrait être installée durant le printemps et l’été 2009 dans des bâtiments préfabriqués. La cuisine sur place serait remplacée, pour le Collège, par un système de livraison des repas par liaison froide. Dans ce cadre un contrat serait passé par le Département avec un prestataire de restauration collective.

Quel droit de regard pour les parents ?

De nombreuses questions se posent :

- Quelles seront la superficie et l’aménagement des locaux ?

- Quelle sera la qualité de l’accueil humain des enfants ?

- Quel sera le contenu des assiettes en terme de quantité et de qualité ? De combien de composants le menu sera-t-il constitué, quelle en sera la diversité ?

- Quelle garantie sera-t-elle apportée concernant la sécurité alimentaire ?

- Y aura-t-il cantine le mercredi ?

- Le Conseil Général souhaite harmoniser le tarif des cantines dans tout le département et le porter à 3€20 en 2014 soit une augmentation d’environ 5% par an. Est-il raisonnable d’accepter une telle hausse ?

Les représentants des parents d’élèves, conscients de l’enjeu pour le bien-être et la santé des élèves, demandent à être informés pleinement, consultés et associés à l’élaboration du projet.

Le Conseil Général des Hauts de Seine ne joue pas le jeu de la concertation

A l’heure où toutes ces questions se posent, il semble que le Conseil Général ait choisi d’écarter la communauté éducative des débats et de lui ôter tout droit de regard sur le projet.

Par le biais de leurs élus au Conseil d’Administration, les parents d’élèves, tout comme les professeurs et les élèves, ont actuellement un droit de regard et un pouvoir de décision sur la gestion de la restauration scolaire. En effet, la convention actuellement en vigueur entre le Département et le Collège, donne mandat au Chef d’Etablissement pour préparer et soumettre au Conseil d’Administration, conclure et exécuter les contrats relatifs à la restauration scolaire.

Or, lors du Conseil d’Administration du 8 décembre, le Conseil Général des Hauts de Seine a demandé aux élus du Collège de valider, par le vote d’un avenant à la convention actuelle, la cession totale de leur pouvoir de décision concernant la gestion de la restauration scolaire.

Le 8 décembre, le jour même du CA, les élus ont eut communication de l’avenant, du contrat actuel et d’une lettre de Mme Balkany mentionnant qu’ « un vote négatif du CA ne peut empêcher ou annuler les décisions prises par le Conseil général pour la restauration et l’entretien » et qu’ « aucun des dispositifs pédagogiques énumérés plus haut ne pourrait être mis en œuvre dans le collège ». Le projet d’avenant n’ayant pas été communiqué en préalable au Conseil d’Administration du 8 décembre, les élus de la FCPE, refusant de céder à cette pression du Conseil Général, ont demandé que l’examen en soit reporté à un Conseil d’Administration ultérieur.

Ce Conseil d’Administration a eu lieu le 18 décembre.

Position de la FCPE

Elus par les parents du collège, nous estimons légitimes notre pouvoir de contrôle démocratique. Nous n’acceptons pas de nous déposséder nous même de ce pouvoir. Si celui-ci est illégitime, que le conseil général nous le retire, mais sans demander notre approbation. De plus, nous ne pouvons accepter de voter sous la menace d’un chantage qui nous parait infondé (les dispositifs pédagogiques ne sont pas liés à l’avenant mais au contrat qui est normalement en vigueur jusqu’en juin 2010).

C’est pourquoi les 4 élus FCPE ont voté contre et présenté la motion suivante lors du CA du 18 décembre.

Conseil d’Administration du 18 Décembre 2008

Motion des parents élus FCPE

Sur un avenant modificatif de la convention actuelle

Dans la convention cadre actuellement en vigueur (2007-2010), le département a donné mandat au chef d’établissement pour PREPARER, SOUMETTRE au Conseil d’Administration, conclure et exécuter l’ensemble des contrats relatifs à la restauration des élèves du collège .

Dans l’avenant modificatif, proposé ce jour, le département révoque ce mandat et exerce directement la responsabilité de préparer et conclure ces contrats de restauration.

Le Conseil Général des Hauts de Seine ne sera donc plus, dans le futur, obligé de PREPARER les contrats de restauration avec les familles, les élèves et les professeurs.

Le Conseil Général des Hauts de Seine ne sera donc plus, dans le futur, obligé de SOUMETTRE les contrats de restauration à l’approbation des élus du CA .

Par le jeu de cet avenant, les membres du Conseil d’Administration seront donc dépossédés de leur pouvoir de proposition et de leur pouvoir de décision dans le domaine des contrats relatifs à la restauration des élèves du collège. Or, actuellement, le CG prépare un projet de nouvelle cantine pour la rentrée 2009.

Cette volonté de déposséder la communauté éducative du Collège Descartes de son pouvoir de contrôle démocratique, est donc inacceptable.

En conséquence :

LES ELUS FCPE VOTERONT « POUR » LE MAINTIEN DE LA CONVENTION EN VIGUEUR ET DONC « CONTRE » LA MISE EN PLACE DE CET AVENANT MODIFICATIF

CA du 18 décembre : l’avenant est rejeté

Le résultat des votes du CA du 18 décembre est
-  Pour : 11 voix
-  Contre : 12 voix
-  Abstention : 2 voix

Le projet d’avenant est donc rejeté.

l’avenant étant rejeté la FCPE demande :
- Que le projet de restauration soit établi en concertation avec l’ensemble des représentants de la communauté éducative,
- Que la convention actuellement en vigueur soit appliquée,
- Que le projet de restauration soit soumis à l’approbation des élus du Conseil d’Administration.


Brèves

25 octobre 2011 - Nouvelle brève

La prochaine réunion FCPE pour le collège Descartes aura lieu dans la salle du conseil le (...)