Lycée Descartes - Dotation Horaire Globale (DHG) prévue pour 2009-2010

dimanche 1er mars 2009
par  Sylvie Arandel
popularité : 1%

Dotation Horaire Globale ou DHG, 2009-2010

Position de la FCPE

Qu’est-ce que la DHG ?

La DHG est le volume d’heures d’enseignement dévolu au fonctionnement pédagogique de l’établissement.

La DHG est attribuée par le Rectorat.

Sur la base de cette attribution, le Chef d’Etablissement met en place le projet pédagogique de répartition des moyens alloués.

Le chef d’établissement propose son projet au Conseil d’Administration, qui se prononce ainsi sur la répartition des moyens par discipline, mais pas sur les moyens aux-mêmes. Pour plus d’informations, voir notre article :

- Qu’est-ce que la Dotation Horaire Globale, ou DHG ?

Conseil d’Administration du 12 février 2009

Le CA du 12 février 2009 devait se prononcer sur le projet de répartition de la Dotation Horaire Globale.

Les élus n’ont pu que constater la notable baisse des moyens alloués à l’établissement pour la prochaine rentrée scolaire.

Effectifs élèves fortement prévus à la baisse

Pour le calcul de la DHG, l’hypothèse prise en compte par l’Académie est celle d’une forte baisse de l’effectif d’élèves en 2009 : 1191 élèves, contre 1258 en 2008 et 1325 en 2007.

Si cette baisse n’était pas validée par les faits à la rentrée, les classes pourraient s’en trouver notablement surchargées.

Suppression de trois postes de professeurs

Trois postes de professeurs seront supprimés : en anglais, en maths, en physique-chimie.

Taux d’heures supplémentaires en augmentation

Le taux d’heures supplémentaires est en augmentation, avec au moins une heure par enseignant.

Proposition des élus FCPE

Sur proposition des élus FCPE, la motion suivante a été adoptée par le Conseil d’Administration, par 13 voies pour, 9 abstentions et 1 voie contre.

MOTION VOTEE PAR LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DU LYCEE DESCARTES – ANTONY

Les membres du conseil d’administration du lycée Descartes à Antony, dénoncent les conséquences des suppressions de postes dans l’Éducation Nationale sans la consultation obligatoire et préalable du CDEN.

Au lycée d’Antony, ce sont trois postes qui disparaissent, c’est l’option grec qui malgré une remontée en collège tarde à être rétablie au lycée, ce sont les effectifs par classe qui remontent dans certaines sections …À cela s’ajoute, l’inquiétude semée par le fait qu’entre la prévision rectorale et les chiffres des inspections d’Académie 7000 élèves « s’évaporent » dans notre Académie, comme si les IA avaient de manière systématique sous-évalué les effectifs, ce qui fait douter de la chute d’élèves annoncée pour notre lycée.

Sans remettre en cause le travail effectué par l’administration de notre établissement, nous ne pouvons que voter contre la répartition de la dotation horaire qui nous est proposée car elle suppose que nous acceptions les restrictions opérées et les redéploiements effectués.

Nous exigeons que le service public d’éducation dispose des moyens nécessaires pour que notre établissement puisse assurer l’ensemble de ses missions et ainsi répondre à l’urgence de la lutte contre l’échec scolaire et permettre la réussite de tous les élèves.