Courrier du 28/05/2007 au rectorat de l’académie de Versailles

lundi 25 juin 2007
popularité : 34%

Associations de parents d’élèves : FCPE, AAPEELA, PEEP Enseignants élus au CA Snes-FSU (7/7) Lycée DESCARTES ANTONY

Antony le 28 mai 2007

A l’attention de Monsieur le Recteur Rectorat de l’Académie de Versailles

Monsieur le Recteur, Le Conseil d’Administration du lycée DESCARTES (Antony) a pris connaissance fin mars de la Dotation Horaire Globale prévue pour la rentrée 2007.

Le nombre d’heures attribuées à la DHG à cette date est de 1675 H, contre 1741 H en 2006, soit une diminution de 66 H alors que l’effectif prévu est en augmentation de 20 élèves environ. Cette DHG correspond à un rapport H/E » 1.26 (nombre d’heures par élève), significativement inférieur au H/E » 1.33 (-5%) de 2006, survenant après plusieurs années consécutives de diminution : 1.37 à la rentrée 2003, 1.35 en 2004, 1.33 en 2005. Nous totalisons une diminution de l’ordre de 10% sur 5 années. Comme nous l’avons exprimé dans la motion votée par le conseil d’administration jointe à ce courrier, cette situation a pour conséquence la détérioration de la qualité des enseignements reçus par les élèves, encore accentuée par la modification des décrets de 1950 relatifs aux services du personnel enseignants et à leurs statuts particuliers. Nous constatons ainsi une baisse importante des heures d’enseignement et de soutien, entraînant la dégradation des conditions d’apprentissage. Nous ne pouvons pas nous satisfaire de cette vision minimaliste de l’enseignement public.

Ainsi, si la DHG restait en l’état, les horaires seraient réduits aux horaires planchers sur toutes les disciplines pour les enseignements obligatoires, le soutien scolaire étant de fait supprimé, ou bien, si le choix était fait de conserver quelques heures de soutien, le programme scolaire qui est dû aux élèves ne pourrait être pas assuré dans le cadre défini par la législation. La question des effectifs par groupe-classe est aussi une question cruciale, en particulier en langues, où les classes sont souvent à 30 élèves voire plus, en contradiction évidente avec les recommandations et les objectifs pédagogiques affirmés officiellement.

Tout en reconnaissant la volonté des équipes pédagogiques et de l’administration du lycée de préserver autant que possible les moyens pédagogiques, et la qualité du travail effectué pour établir la répartition proposée, nous, membres du CA du lycée DESCARTES, dénonçons les conséquences du budget de l’Education Nationale, et nous demandons qu’il soit abondé à la hauteur des besoins pour que les collèges et lycées puissent assurer l’ensemble de leurs missions.

Ayant constitué une délégation associant les trois associations de parents d’élèves représentées au CA du Lycée DESCARTES, et les enseignants au travers de leur représentation unanime au CA du Lycée, nous nous adressons à vous pour que la dotation horaire du lycée DESCARTES soit reconsidérée pour la rentrée de septembre 2007, dans le sens d’une augmentation significative des moyens alloués à l’enseignement.

Nous souhaitons vous rencontrer pour vous motiver de vive voix, situation du lycée à l’appui, nos demandes pour la rentrée, qui ont pour objectif d’assurer la qualité et l’attractivité du service public d’enseignement, que sont en droit d’attendre les élèves et leurs familles.

Dans l’attente d’une prompte réponse de vos services, veuillez recevoir, Monsieur le Recteur, l’expression de nos respectueuses salutations.

Danielle Dowek FCPE

Florent Precetti AAPEELA

Brigitte Lacharnay PEEP

Maurice Cukierman pour les élus SNES-FSU (7/7)

Copies : à Monsieur le Proviseur du Lycée Descartes, aux instances départementales des fédérations de parents d’élèves et du Snes.