Information sur l’incendie dans les gymnases du lycée Descartes

lundi 1er octobre 2007
par  jmdavid
popularité : 10%

Un incendie, dont on ignore actuellement l’origine, s’est déclaré dans un des gymnases dans la nuit de samedi 22 à dimanche 23 septembre. Le sinistre s’est déclaré dans le lieu de stockage des tapis de gymnastique. En se consumant lentement, ils ont généré d’importantes fumées qui sont restées localisées, pour l’essentiel aux gymnases.

Bilan des dégâts :
- Deux gymnases inutilisables à long terme (les professeurs d’EPS déjà présents sur les lieux hier dimanche, informeront les élèves des modalités pour les cours d’EPS, à compter de demain mardi 25 septembre).
- Un gymnase sera opérationnel à court terme après nettoyage
- La passerelle est rendue inaccessible en raison de dépôt de noir de fumée.

Sur avis des pompiers, l’accès au bâtiment des classes a été autorisé pour la reprise des cours ce matin ainsi que l’accès à la demi-pension. Les services techniques de la région font faire une analyse de la situation dans la journée du lundi 24 septembre. Nous ne manquerons pas de vous en communiquer le bilan.

En ce qui concerne l’EPS, les professeurs sont venus constater les dégâts dès dimanche. Ils se réunissent cet après-midi pour proposer un planning de substitution pour les semaines à venir ; planning qui sera communiqué aux familles dès que possible.

Immédiatement, Mme la proviseur a eu en direct la vice présidente de la région, la conseillère régionale du CA, l’un représentant du conseil général, la mairie, l’Inspecteur d’Académie. L’Inspecteur d’Académie adjoint est venu dès le lundi se rendre compte de la situation.

Une commission d’hygiène et sécurité se réunira prochainement et nous ne manquerons pas d’en diffuser le compte-rendu aux adhérents FCPE ainsi que sur ce site.

Situation au 3 octobre

Les informations qui nous ont été communiquées le 3 octobre par Mme le proviseur du lycée DESCARTES, permettent de préciser la situation actuelle comme suit :

Tout d’abord, il est clair suite aux expertises ayant été effectuées que l’origine de l’incendie dans les gymnases est la conséquence d’une intrusion extérieure et en aucun cas d’une défaillance technique des installations des gymnases. Par contre le caractère accidentel ou délibéré de l’incendie lié à cette intrusion n’est pas encore identifié, mais des informations seront communiquées prochainement suite à l’enquête en cours.

En ce qui concerne la gestion des heures d’EPS et en particulier de la perspective au terme de ce trimestre des évaluations en EPS pouvant compter pour le baccalauréat, voici l’état actuel du fonctionnement de ces activités :

Sur les trois gymnases concernés par l’incendie survenu, un est très détérioré et sa mise en service n’est pas prévue pour le moment. L’expert statuera le 4 octobre sur les deux autres gymnases. Sous réserve du "feu vert" de l’expert, la remise en service du gymnase le moins endommagé, qui nécessite un nettoyage approfondi, pourrait avoir lieu au retour des congés scolaires de Toussaint (la question de l’information de la Commission Hygiène & Sécurité se posant dans cet intervalle de temps).

Celle du deuxième gymnase est actuellement envisagée en janvier 2008.

Dès à présent, l’utilisation du gymnase de la Résidence Universitaire Jean Zay (CROUS) a été activée, et plusieurs classes en bénéficient (détails à approfondir en particulier lors des réunions parents-profs du 13 octobre, mais aussi auprès de l’administration).

L’acheminement des élèves se fait par bus affrété spécifiquement : le financement de ce mode de transport (que le contrat d’assurance ne couvre pas, s’agissant de pertes indirectes) n’est pas encore tranché : sollicitations de la Région et de la Mairie, modification du budget de l’établissement (DBM)...

Le gymnase de la RUA restera accessible tant que l’utilisation de l’ensemble des installations ne sera pas rétabli.

Par ailleurs, la possibilité d’aménager le calendrier des évaluations EPS, initialement prévues en novembre, a été confirmée par le Rectorat qui admet la prise en compte de tels aléas accidentels.

(situation à suivre).